Retrouvez le reportage diffusé dans “Ensemble c’est mieux” sur France 3 en octobre pour présenter le 1er gîte des Bobos à la ferme, ouvert depuis juillet et accueillant tous touristes, dont des familles touchées par la maladie ou le handicap d’un proche.
Merci à Marie Sicaud!

On résume:

– Ouvert à tou.te.s

– Pour tous les aidant.e.s, pas uniquement les parents

– Avec ou sans l’aide d’un professionnel pour accompagner votre proche en séjour de répit.

Pour toute demande: bonjour@lesbobosalaferme.fr 

Chargement en cours...
`

Depuis juillet, nous accueillons des touristes de tous horizons pour des séjours d’une nuit à plusieurs semaines avec une possibilité de séjour de répit pour tout aidant familial.
Il y a 3 ans, nous avons créé le projet Les Bobos à la ferme avec l’ambition de devenir le premier lieu de répit inclusif des Hauts-de-France. Concrètement, le corps de ferme que nous réhabilitons accueillera à l’horizon 2022: 4 gîtes adaptés pour les personnes à mobilité réduite, 2 chambres d’hôtes et 2 salles polyvalentes dont une de 25m2 aménagée en salle multisensorielle pour les personnes en situation de handicap (ouverture au printemps 2020).
L’offre de séjours de répit pour les aidants familiaux, propose des professionnels pour s’occuper de la personne en situation de handicap ou malade pour que son aidant puisse de reposer. Un service mandataire se charge de la recherche de financements et des formalités administratives puis le contrat est signé directement entre le relayeur et la famille (le coût du relayeur est éligible au crédit d’impôt). L’aide peut varier de quelques heures à plusieurs jours consécutifs avec 1 ou plusieurs relayeurs.
Nous avons lancé la campagne de recrutement en avril dernier et avons pré-sélectionné 6 relayeurs sur le territoire, professionnels qualifiés (éducateurs, moniteurs, TISF, etc.) que nous proposons aux familles de rencontrer en fonction de la personnalité et de la pathologie des enfants.

Le premier gîte a ouvert fin juillet, nous avons déjà accueilli des familles de tous horizons, plusieurs séjours de répit allant d’une journée à deux semaines, des nuitées hors établissement pour des personnes en foyer de vie, etc.

Le financement se fait au cas par cas selon les situations familiales et professionnelles des familles. Si aucun financement n’est possible, notre association, Le laboratoire de répit peut financer une partie du séjour (taux de financement basé sur le revenu fiscal de référence de l’année écoulée et les 3 derniers bulletins de paie).

Nous tenons une fois encore à saluer les bénévoles de tous bords sans qui rien ne serait possible, les relayeur/ses d’un professionalisme et d’une gentillesse exceptionnels qui permettent aux familles de souffler, les partenaires du territoires qui proposent leurs activités en inclusion (voile, cheval, balades guidées, visites à la ferme, etc.) avec bienveillance, les touristes pour leurs encouragements et évidemment, les familles EXTRAordinaires pour leur présence, leurs mots, qui donnent du sens et un supplément d’âme si précieux à ce lieu.

Un merci tout particulier à Andréa, la petite fille extraordinaire sans qui tout cela nexisterait pas…

Catégories : Presse

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *