[Extra]ordinaires, l’exposition a été imaginée par Le Laboratoire de répit pour donner à voir une autre réalité. Celle du quotidien de 8 familles touchées par le handicap ou la maladie d’un enfant. 
Ces familles se réunissent régulièrement lors des « Rendez-vous des parents extraordinaires » à La Madelaine-sous-Montreuil. Elles ont accepté de laisser entrer la photographe Alexandra Laurent dans leur intimité le temps d’une séance photo. Découvrez les clichés ainsi que le planning des lieux qui reçoivent l’exposition itinérante en bas de page.
Extraordinaire, l'exposition

Le thème de cette 9ème édition de la Journée Nationale des Aidants est LA SANTÉ de ces 11 millions de femmes et hommes qui accompagnent au quotidien un proche en perte d’autonomie. 

Troubles du sommeil, anxiété, fatigue, douleurs articulaires, troubles musculosquelettiques…, l’aide apportée à un proche peut avoir de lourdes conséquences sur leur santé: un aidant·e sur deux déclare souffrir de stress, anxiété et surmenage.

Handicap, maladie, dépendance, vieillesse…la vulnérabilité revêt plusieurs aspects mais au milieu de cette myriade de situations, l’aidant demeure. 

Pourtant, comment se sentir aidant lorsque l’on est parent? 
Comment prendre soin de soi quand son enfant va mal? 
Comment accepter que son enfant ne sera finalement jamais « comme les autres »?
Que nous ne serons jamais un père, une mère, un frère, une soeur « comme les autres »? 

Vivre. 

Au-delà de la détresse et de l’angoisse du quotidien. 

Rompre l’isolement, combattre le sentiment d’exclusion sociale, trouver en soi la force d’avancer. 

Résilience. 

Faire les bonnes rencontres, s’entourer de belles énergies. Le chemin est long, mais n’est-il pas plus aisé lorsque l’on est entouré?

Savoir demander de l’aide. 

Savoir à qui la demander.

Avancer. Se maintenir en mouvement. 

Et puis sentir une force nouvelle en soi. Celle de la parentalité différente, « extraordinaire ».

Avec pudeur, Alexandra a su capter des instants de vie et les retranscrire avec émotion, sans long discours. 

« Le handicap n’est une faiblesse que dans le regard de l’autre »

Chaque famille a sélectionné ses photos, chacune a rédigé quelques lignes pour illustrer sa propre série. 

« Simplicité, difficulté, magie »

Une exposition photo collaborative en quelque sorte, pour prendre la parole à travers les images. 

« Notre force est sa différence et notre fierté, son sourire »

Des mots pour transcender les maux.

« Sans le vouloir, ta différence sublime notre rôle de parents »

S’exprimer différemment. Vous parler à notre manière. 

« La vie de parents, au jour le jour, en pointillés, comme un funambule sur son fil »

Nos histoires de vie sont « extra-ordinaires » dans un monde plutôt ordinaire où l’« extra » du quotidien pèse lourd. Mais il est aussi un moteur. 

« Du haut de tes trois ans, tu m’as ouvert les yeux sur un monde qui, jusqu’ici, me faisait peur »

Nous espérons que vous saurez saisir le message à travers ces images: la différence est une richesse. 

« Des épreuves naît la cohésion familiale » 

Bienvenue dans [Extra]ordinaires, l’exposition.

« Un nouveau monde, révélateur de nouvelles humanités »

Actuellement, [EXTRA]ordinaires, l’exposition est accueilli par le Réseau Parentalité 62: elle est à découvrir au Centre Socio-Culturel Intercommunal (CSCI) d’Hucqueliers (infos ici)

Le mot de la photographe:

« J’aime mettre en valeur et en évidence les moments simples qui sont les plus beaux de votre vie. Avant cela, j’étais Aide Médico-psychologique en IME (Institut Médico Educatif) auprès d’enfants polyhandicapés. 

Je remercie Les Bobos à la ferme de me permettre de participer à ce beau projet. Je souhaite mettre, à travers mes photos, en avant les liens familiaux et ainsi changer le regard, de voir bien plus loin que la différence. »

Alexandra Laurent, L&a photographie

Journée nationale des aidants, les bobos à la ferme, le laboratoire de répit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *