Nous les avons rencontré à notre arrivée dans la région, et depuis, ils sont devenus nos fournisseurs officieux de tous les événements à la ferme! Pour ceux qui nous suivent sur Facebook et Instagram, on vous partage souvent des photos et anecdotes sur les deux boulangeries Au gré des blés et ses initiateurs, Ulysse Toulet, le boulanger et Julie Giraldon, la pâtissière.
Pourquoi bio? Pourquoi éthique? Pourquoi on vous les recommande? D’abord pour le goût! Et ensuite, comme vous le lirez dans leurs boulangeries, on suit nous aussi le précepte d’Hippocrate: “Que ton aliment soit ton médicament”.

Le pain, les pâtisseries et viennoiseries sont 100% artisanales et bio, faites avec amour et ça se sent… Ils n’ont pas choisi la facilité puisque toutes les matières premières sont traçables (et non ma bonne dame, ça n’est pas une évidence!) et qu’ils utilisent des farines de blés anciens et du levain naturel, aux propriétés nutritionnelles bien plus élevées que les farines et levain industrielles.

Ils travaillent avec l’ADEARN, association qui regroupe les paysans, paysannes et acteurs du milieu rural désireux de s’engager au service de l’Agriculture Paysanne, comme Didier Findiner. Forcément, nous, quand on lit « Pour des Paysans nombreux, dans une campagne vivante » et bien vous comprendrez qu’on ne peut qu’adhérer!

Ce sont nos gagnants de cœur de la meilleure boulangerie de france pour leur belle humeur et la passion de leur métier…

Alors en attendant de prendre vos ptis dej Les Bobos à la ferme avec les croissants Au gré des blés, rendez-vous dans l’une de leurs boulangeries pour déguster leurs produits!
Une source “miraculeuse” découverte dans la cave de la boulangerie de la ville basse! Louis XIV y est notamment passé avec Catherine de Médicis quand il avait 20 ans… À lire ici:

Découvrez quelques photos des coulisses…

Catégories : Slowtourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *